Si les dents manquantes ont certes un impact esthétique important, elles peuvent aussi causer des problèmes avec les dents restantes et provoquer une gêne importante lors de la mastication. Par exemple, les dentistes peuvent fournir des prothèses dentaires au lieu de dents. Bien que ces deux appareils partagent le fait qu’ils permettent le remplacement des dents manquantes, ils ne sont pas très similaires. Découvrez dans cet article la différence entre l’implant dentaire et les dents pivot.

Dent pivot, définition et caractéristiques

Les dents pivot sont des prothèses dentaires destinées à remplacer les dents endommagées ou perdues. Par conséquent, on considère que les racines des dents naturelles sont préservées. Pour cela, il est impératif qu’elle soit en bonne santé. En effet, l’intérêt principal des dents pivots est de renforcer les dents naturelles grâce à des prothèses de protection. Il comble également les vides laissés par les dents abîmées. Il existe deux types de dents pivotantes : les dents pivot monobloc ou inlay-core. Pour les dents à pivot monobloc, la tige et la couronne sont reliées pour former un seul bloc. La dent inlay-core se compose de deux parties avec une couronne ajoutée. Ce dernier type de dent pivot est le plus courant.

Étapes et objectifs de la fixation des dents aux pivots

Attacher les dents aux chevilles implique plusieurs étapes et nécessite généralement deux rendez-vous.

  1. Dévitalisationdentairepourarrêterl’infectionetdésensibiliserlesPourcefaire,ledentisteenlèvelesnerfsetlesvaisseauxsanguinsdeladentsousanesthésie ;
  2. Le limage de la dent silaformedeladentn’estpasrégulière ;
  3. Empreintedelamâchoirepourlafabricationdeprothèsesdentaires;
  4. Installationdes pivots ;
  5. La mise en place de la couronne.

Attacher les dents pivot est une procédure dentaire courante. Cependant, certaines complications peuvent survenir. Certains patients peuvent être allergiques à l’un des matériaux utilisés (principalement pour le nickel). Certaines complications comme la douleur à la mastication et le décèlement de la dent sur pivot peuvent survenir. La pose de la dent pivot est particulièrement recommandée lorsque la dent est abîmée mais que la racine est intacte. Elle est conseillée donc en cas de carie  dentaire grave ou dents mal alignées.

En quoi les implants dentaires sont-ils différents des dents sur pivots ?

Un implant dentaire est une racine de dent artificielle qui remplace une vraie dent inexistante par une racine gravement endommagée.  Les implants dentaires sont fabriqués en titane biocompatible afin de ne pas provoquer de réactions allergiques pour votre santé. Ils peuvent se présenter sous différentes formes et tailles pour s’adapter aux problèmes de chaque patient. Dans la plupart des cas, la forme de l’implant est conique, se rapprochant le plus possible d’une dent naturelle. Le haut de l’implant comporte un connecteur qui permet de fixer une couronne ou un bridge (la partie visible de la dent) selon les cas.

Les implants se fixent à l’os par un phénomène appelé « ostéointégration ». La surface des implants dentaires est microscopiquement rugueuse, vous pouvez voir plus de conseils dans ce site d’implant dentaire. Cela permet aux cellules osseuses de la mâchoire de se fixer et de coloniser la nouvelle surface. Progressivement, un nouveau tissu osseux est généré et ancré aux aspérités de l’implant dentaire.

Ce processus d’ostéointégration prend plusieurs mois, mais dure théoriquement toute une vie. Cela garantit une connexion permanente entre l’implant et la mâchoire. Une fois l’ostéointégration réalisée, l’implant peut résister à diverses pressions (par exemple la mastication).

Avec les dents à pivot, une tige métallique est insérée à la base de la dent sur laquelle repose la couronne, alors qu’avec les implants, la tige métallique est insérée directement dans l’os de la mâchoire.