La crevaison est un incident qui peut survenir à tout moment lors d’un trajet. Savoir comment utiliser une roue de secours est donc indispensable pour tout conducteur. Voici ce qu’il faut savoir.

La roue de secours : votre plan B en voyage

En cas de crevaison, la première étape consiste à sécuriser le lieu. Il faut porter un gilet de sécurité, placer le triangle de présignalisation à une distance appropriée et allumer les feux de détresse.

Après avoir sécurisé le lieu, on peut s’atteler à changer la roue. Il faut d’abord sortir la roue de secours du coffre. C’est généralement une roue plus petite que les roues normales, conçue pour un usage temporaire.

Le changement de roue commence par le dévissage des écrous de la roue crevée. Il est préférable de le faire avant de lever la voiture avec le cric, pour une meilleure stabilité.

L’étape suivante est l’utilisation du cric. Il faut le positionner à l’endroit indiqué dans le manuel du véhicule. Une fois la voiture levée, on peut retirer la roue crevée.

La roue de secours peut alors être installée. Il faut veiller à bien aligner les trous de l’axe avec ceux de la roue. Ensuite, on visse les écrous à la main avant de les serrer avec la clé.

Une fois la roue de secours en place, on peut abaisser la voiture avec le cric. Il est important de resserrer les écrous une fois la voiture au sol pour une meilleure fixation de la roue.

La dernière étape est la vérification de la pression de la roue de secours. Elle doit être suffisante pour permettre au véhicule de rouler en toute sécurité jusqu’à un garage.

Comment choisir ma roue de secours ?

Lorsque vous souhaitez acheter une roue de secours, il est important de considérer plusieurs critères pour faire le meilleur choix. Tout d’abord, il faut considérer le type de roue de secours qui convient à votre véhicule. Il existe deux options principales : une roue de secours classique ou une roue galette. La roue de secours classique est identique aux autres roues de votre véhicule. Elle est plus encombrante, mais permet de rouler normalement une fois monter. La roue galette, quant à elle, est plus petite et légère, mais ne doit être utilisée que temporairement et à une vitesse réduite.

Le choix entre ces deux options dépend de l’espace disponible dans votre véhicule. Certains véhicules ne disposent que d’un emplacement pour une roue galette. Dans ce cas, il est nécessaire d’opter pour ce type de roue.

Un autre critère à considérer est la facilité d’utilisation. Certaines personnes trouvent plus facile de réparer une crevaison avec un kit de dépannage plutôt que de changer la roue. D’autres préfèrent utiliser des pneus runflat, qui peuvent continuer à rouler même en cas de crevaison, et ne pas avoir de système de secours supplémentaire.

Cependant, la sécurité doit être la priorité. Même si la possession d’une roue de secours n’est pas obligatoire, c’est l’option la plus appropriée pour plusieurs raisons. C’est le seul système qui permet de rouler normalement une fois monté, à condition qu’il ne s’agisse pas d’une roue galette. De plus, en cas d’éclatement, aucune des autres options ne vous aidera efficacement sur la route : vous devrez appeler une dépanneuse.

En conclusion, le choix d’une roue de secours dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de véhicule, l’espace disponible, la facilité d’utilisation et la sécurité. Il est donc important de bien réfléchir à ces critères avant de faire votre choix.